Piquin, le mexicain qui casse les codes !

Je vous l’accorde, habituellement le mot « tacos » ne me fait pas forcément rêver.

Mais ça c’était avant ! Avant de découvrir la nouvelle adresse qui bouleverse les codes du traditionnel mexicain : Piquin !

Oublier la viande trop cuite beignant dans une sauce grassouillette et le fromage râpé premier prix, ici vous trouverez de l’ultra frais, des associations novatrices pour un résultat gustatif détonnant.

Boeuf cuit à basse température, poulpe mariné aux épices, porc au jus d’orange, carottes pickles mitonnées, avocat crémeux, oignons et coriandre fraiche… Voici un petit échantillon de ce que vous goûterez en prenant place dans ce décor inca des temps modernes.

Blog-Lyon-Restaurant-Piquin-mexicain-cuisine-nouveau-cadre-2

Blog-Lyon-Restaurant-Piquin-mexicain-cuisine-nouveau-cadre

Mais revenons à nos tacos. Ils sont goûteux, juteux, en un mot délicieux ! C’est pimenté juste ce qu’il faut pour nos palais délicats d’européens. Même le poulpe, annoncé pimenté, s’est avéré bien en deçà de ce que j’ai pu goûter en Asie (même pas peur ! 😉 ).

Blog-Lyon-Restaurant-Piquin-mexicain-cuisine-nouveau-tacos

Le principe est convivial. On choisit 3 ou 4 tacos dans la liste proposée, que l’on accompagne sans rechigner d’un des nombreux cocktails à la carte .

Vous êtes plus margarita fraise ? Ou tenté par l’énigmatique Mezcal, cet alcool mexicain au puissant goût fumé ?

En grande curieuse, j’ai jeté mon dévolu sur le cocktail Peracao (avec le fameux Mezcal, de la poire et du cacao). Une expérience à lui tout seul ce cocktail ! Entre force et douceur, les saveurs se succèdent, sans vraiment savoir les démasquer. Et ce Mezcal ! Indescriptible. Voilà exactement ce que je recherche quand je teste une nouvelle adresse : me retrouver sans voix devant une déroutante découverte. Si vous avez l’âme d’un aventurier du goût, je vous le conseille, ce Peracao. Vous m’en direz des nouvelles.

(Et pour les cocktailophobes, il y a aussi des bières typiquement mexicaines et une belle gamme de Tequila, of course !)

Les grands mangeurs se laisseront tenter également par les accompagnements appétissants à la carte : purée d’haricots noirs au fromage, guacamole maison, ceviche,…

Blog-Lyon-Restaurant-Piquin-mexicain-cuisine-nouveau-vermicelle-mexicaine
Vermicelles à la mexicaine

 

Blog-Lyon-Restaurant-Piquin-mexicain-cuisine-nouveau-churros
Churros au chocolat

Je me suis bien évidemment dévouée (par pure conscience professionnelle, encore une fois, qu’on se le dise 😉 ). La purée d’haricots noirs étaient divine (mais pas photogénique pour un sous, j’ai préféré le censurer, pour épargner les âmes sensibles) et les vermicelles à la mexicaine étaient littéralement à s’en lécher les doigts (pour rester dans le politiquement correct). 😀

Pompom sur le sombrero, le service est ultra attentionné, tous les plats ont été minutieusement expliqués aux novices que nous étions.

En fond, la musique latino nous a tellement donné la bougeotte sur nos chaises que nous avons filé direction au Koodeta dans la foulé (qui se trouve d’ailleurs à 300 mètres, pratique non ?!).

Bref, en un mot comme en 420 (oui, oui, j’ai compté – coucou Florence Foresti), allez-y, ça dépote ! 😉

Piquin
16 Rue d’Essling
69003 Lyon
04 72 32 98 48

Comptez 20€ les 4 tacos et 1 cocktail

Publicités

Un petit mot, une remarque, une anecdote ? Dites moi tout juste ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s