Le champion du monde de pâté croûte 2015 est belge !

Lundi dernier, j’ai pris part à une soirée mémorable : le championnat du monde de pâté croute (CDMPC) à la Maison Chapoutier à Tain l’Hermitage, à quelques mètres de la cité du chocolat Valrhona.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça a envoyé du pâté ! Oups j’ai pas pu m’en empêcher, sorry ! 😉

Plusieurs d’entres vous m’ont demandé plus de détails sur cet évènement atypique, voici donc un petit aperçu de cette soirée mythique.

Existant depuis 2004, ce CDMPC se déroule tous les ans, à la même période, dans les locaux de Michel Chapoutier.

Dans un premier temps, un jury est défini. C’est lui qui désignera la quasi-totalité des prix attribués ce soir là. Cette année dans le jury on pouvait retrouver Mercotte, Sébastien Bouillet, Matthieu Vianney, Jean Sulpice ou encore Grégory Cuilleron pour ne citer qu’eux.

Conjointement à ce jury, on retrouve les membres de la confrérie du pâté croûte, qui attribuent de leur côté une distinction : le prix de la confrérie.

Durant le concours, chaque participant est appelé à venir présenter son (chef-d’)oeuvre culinaire aux membres du jury et de la confrérie avant d’offrir son pâté-croute en fines tranches à chacun d’entre eux.

blog-lyon-coupe-du-monde-pate-croute-chapoutier-tain-lhermitage-lyon-7
La fameuse Mercotte au premier plan, Jean Sulpice au second plan (et coucou Marjorie de Faim de Lyon derrière en pleine concentration)

blog-lyon-coupe-du-monde-pate-croute-chapoutier-tain-lhermitage-lyon-9

blog-lyon-coupe-du-monde-pate-croute-chapoutier-tain-lhermitage-lyon-10

blog-lyon-coupe-du-monde-pate-croute-chapoutier-tain-lhermitage-lyon-6

blog-lyon-coupe-du-monde-pate-croute-chapoutier-tain-lhermitage-lyon-8

Chaque dégustation est accompagnée d’un verre de vin sélectionné par Michel Chapoutier lui même. Ou comment allier travail et plaisir. Quoique la partie travail est tout de même à relativiser ici 😉

Tous les membres notent les pâtés-croûtes, consciencieusement, selon un barème prédéfini avant la délibération finale.

blog-lyon-coupe-du-monde-pate-croute-chapoutier-tain-lhermitage-lyon-5

Puis place à la convivialité, les 600 invités du jour laissent le jury se concerter et se retrouvent dans la grande salle principale pour découvrir les meilleurs crus Chapoutier avant l’annonce des résultats.

Au milieu des centaines de voix qui s’entremêlent, Christophe Marguin (chef et organisateur du jour) fait une intervention au micro : les candidats devront attendre encore un peu avant de se voir délivrer les résultats car il est d’abord temps de passer à l’intronisation des chevaliers du pâté croûte !!

Oui, oui, les membres de la confrérie ont tous été sacrés chevaliers. Et à l’épée s’il vous plait !

Si, si, tout cela est très sérieux, je vous assure. Chaque nouveau membre se voit entendre le texte sacré qui le placera au rang estimé de chevalier : « Par saint Laurent, saint patron des cuisiniers, par saint Antoine, saint patron des charcutiers et par saint Michel, saint patron des pâtissiers, nous vous armons chevalier du Pâté croûte ! »

Place ensuite aux résultats tant attendus ! De nombreux prix sont remis, dont celui de l’élégance, qui dans mon coeur a gagné la première place. Mais jugez plutôt :

blog-lyon-coupe-du-monde-pate-croute-chapoutier-tain-lhermitage-lyon-1
Mon petit chouchou – Michel ANINAT – SARL CABRIE (34 HEREPIAN)

Le grand gagnant de la soirée est belge, il s’agit de Karen Torosyan de la brasserie Bozar à Bruxelles avec une création à base de cochon, magret et foie gras de canard.

Quoiqu’il en soit, chaque finaliste présent ici a énormément de mérite. Certains candidats ont passé des jours à confectionner leur oeuvre. Le candidat japonais expliquait qu’il avait dormi 5 jours dans son établissement afin de trouver le temps de réaliser sa création… avant de lui faire prendre l’avion depuis le Japon. Dingue non ?!

Mais l’heure des choses sérieuses a enfin sonné ! En jouant des coudes, rentrant bien le ventre et retenant sa respiration, on arrive à se frayer une petite place jusqu’au buffet afin de goûter ces petites merveilles et se faire son propre avis (600 personnes curieuses de découvrir 12 pâtés croûtes, je vous laisse imaginer comme il faut être vif et réactif :p ). Mais le jeu en vaut clairement la chandelle. En bouche, on va de surprise en surprise. Les goûts et textures sont tous différents. Un véritable festival pour les papilles.

Après cette soirée, je ne verrai plus jamais le pâté croûte comme un plat franchouillard et rustique. Cette compétition lui redonne ses lettres de noblesse,  dignes de figurer à la table de n’importe quel étoilé.

blog-lyon-coupe-du-monde-pate-croute-chapoutier-tain-lhermitage-lyon

blog-lyon-coupe-du-monde-pate-croute-chapoutier-tain-lhermitage-lyon-3

blog-lyon-coupe-du-monde-pate-croute-chapoutier-tain-lhermitage-lyon-4

C’est sur ces alléchantes photos que s’achève le récit de mon expérience. J’espère vous avoir fait voyager quelques minutes avec moi au pays des pâtes feuilletées croustillantes et de la viande dans toute sa splendeur.

Et vous ? Le pâté croûte vous aimez ? Quel est votre préféré ?

Publicités

5 réflexions sur “Le champion du monde de pâté croûte 2015 est belge !

Un petit mot, une remarque, une anecdote ? Dites moi tout juste ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s